Ma demeure brûle

de Mariela Griffor, traduction en français de Guy Jean, Éditions d’art Le Sabord, Trois-Rivières, Québec, 2012.

Ma demeure brûle est oeuvre de mémoire. Retour sur les horreurs commises par la dictature militaire au Chili et sur une jeune existence qui bascule dans l’exil.

Ces poèmes expriment l’amour qui hante toujours l’auteure après l’assassinat de l’amant. Mais aussi, les souvenirs de famille et les odeurs, les couleurs, les chants du pays qu’elle a quitté.

Longue et difficile marche pour s’inscrire hors de la nostalgie, hors de l’exil, et habiter l’espoir d’un amour au présent. 

(4e de couverture)

En cette demeure
tapissée de mon insomnie
j’épanche les maux d’un laborieux périple
et me reviennent en mémoire
une barricade, une bombe artisanale faite de mes mains
l’image de mon amant – son corps disparaît dans les airs
et dans ma tête, le salut est une arme semi-automatique. 

 14,95 $ (+ 4$/frais de livraison)

On danse à Odessa
de Ilya Kaminsdy, traduction en français de Guy Jean, Éditions d’art Le Sabord, Trois-Rivières, Québec, 2010.

… « recueil qui aborde la notion de mémoire sous forme de devoir, notamment, et dans lequel Guy Jean a, cette fois, mis sa plume au service d’Ilya Kaminsky (qui) a choisi de rendre compte de la réalité des siens, avec la maturité de celui qui a connu la souffrance, les privations et côtoyé la mort, mais aussi l’amour, le plaisir et l’inspirante poésie des siens. Qui connaît le pouvoir de la danse, aussi, la valeur du rythme, la beauté des mouvements et la force des mots pour dire et témoigner. »
(Valérie Lessard, Le Droit)

Ilya Kaminsky est poète américain d’origine ukrainienne, professeur à l’Université de San Diego. Dancing in Odessa s’est mérité le «Whiting Writer’s Award», le «American Academy of Arts and Letters’ Metcalf Award», le «Dorset Prize», le «Ruth Lilly Fellowship» accordé annuellement par Poetry magazine.

Si je parle pour les morts,
je dois délaisser ce corps animal qui est mien,
je dois réécrire le même poème encore et encore,
car une page blanche est le drapeau de leur reddition.
Si je parle pour eux,
je dois marcher aux limites de moi-même,
je dois vivre comme l’aveugle qui court de chambre en chambre
sans toucher les meubles.

19,95 $ (+ 4$/frais de livraison)